Cigarette électronique: quels sont les dangers ?

La cigarette électronique ou vapoteuse constitue une solution trouvée dans le processus de la lutte contre le tabac.

Toutefois, elle n’est pas sans inconvénients sur la santé de ceux qui y recourent.

Qu’est-ce que la cigarette électronique et quels sont ses impacts sur la santé ?

Cigarette électronique quels sont les dangers

La cigarette électronique : risques liés aux composants

Vapoteuse, e-cigarette et cigarette électronique, telles sont les appellations de cette forme de cigarette dont les consommateurs sont de plus en plus nombreux.

C’est un dispositif qui génère un aérosol qu’on inhale.

Il présente l’apparence d’une cigarette et produit de la fumée aromatisée.

Par ailleurs, la fumée issue de la vapoteuse est sans monoxyde de carbone et goudrons.

Toutefois, elle comporte des substances et particules toxiques et cancérigènes.

La cigarette électronique fonctionne selon un principe bien établi : aspirer de la valeur produite par la solution contenue dans un flacon.

Elle possède un filtre contenant une mèche.

Les flacons de l’e-cigarette sont rechargeables et contiennent du propylène glycol, des arômes et de la nicotine.

On distingue environ huit mille sortes d’arômes et le taux de nicotine est exprimé en mg/ml.

Par un chauffage d’environ 60 °C, on déclenche un aérosol concentré en nicotine.

La nicotine est de toute évidence très toxique à l’homme puisqu’elle est classée substance dangereuse par l’OMS.

Elle est déclarée substance mortelle par contact cutané et toxique en cas d’ingestion.

Ainsi, l’absorption totale d’un flacon de liquide à vapoter de 24 mg de nicotine par ml par un enfant de 30 kg peut provoquer une intoxication et sa mort.

Le propylène glycol est quant à lui moins toxique et est classé substance inoffensive.

Toxicité de la cigarette électronique

Le débat est houleux quant au caractère toxique de la vapoteuse.

La plupart des pays interdisent son utilisation.

Les conclusions suivantes ont été établies quant à la toxicité de la cigarette électronique dans le monde.

On note essentiellement que :

  • la vapoteuse contient peu de produits chimiques toxiques et cancérigènes
  • les cigarettes électroniques sont moins dangereuses que celles conventionnelles
  • il est possible que l’e-cigarette soit plus nocive que la cigarette traditionnelle.

Ainsi, bien que les études montrent que la cigarette électronique est moins toxique que le tabac, elles précisent qu’elle présente tout de même des dangers pour l’organisme.

La plupart des gens qui recourent à la cigarette électronique le font pour éviter le tabac.

Toutefois, une habitude à la vapoteuse accroît le risque de se tourner vers les cigarettes traditionnelles.

Risques sanitaires liés à la cigarette électronique

Les études concordent sur le fait que l’e-cigarette est moins toxique que celle traditionnelle.

Toutefois, elle présente des risques sanitaires pour les consommateurs.

Risques cardiovasculaires

Les risques cardiovasculaires concernant le vapotage ont été révélés en 2018 par une étude américaine.

En effet, il a été observé doublement un risque d’infarctus du myocarde.

Concrètement, tout vapoteur s’expose deux fois plus à une crise cardiaque qu’une personne qui ne fume pas.

Toutefois, il importe de notifier que ces risques sont moindres comparativement à ceux encourus par un tabagique.

Aux risques cardiovasculaires s’ajoutent des affections telles que la dépression ou l’anxiété.

Risques pulmonaires

Concernant les risques pulmonaires liés à l’usage de la cigarette électronique, on note en particulier la pneumopathie.

Cette infection pulmonaire est plus ou moins sévère ou mortelle selon les cas.

Les études révèlent que cette sorte de pneumopathie peut tout au départ avoir les caractéristiques d’une pneumopathie courante.

L’échec de l’antibiothérapie et la survenue d’une pneumopathie d’hypersensibilité sont les signes distinctifs de l’infection pulmonaire liée au vapotage.

On retient que la bronchiolite oblitérante est une autre infection causée par l’usage de l’e-cigarette.

En somme, la cigarette électronique constitue un moyen pour le sevrage tabagique.

Toutefois, son utilité est controversée à cause des substances qui la comportent.

On y distingue notamment de la nicotine.

Ainsi, en plus d’être un simulateur qui pourrait induire à fumer du tabac, la vapoteuse présente des risques aussi bien cardiovasculaires, pulmonaires, que radicalement létaux.


Articles connexes :

Comment arrêter de fumer avec la cigarette électronique ?